CANIS LUPUS ARABS (loup d’Arabie)

10 Août
ARABIE
HABITAT

Le loup d’Arabie occupe l’ensemble de la péninsule Arabique et l’on a récemment aperçu des loups dans des zones protégées proches de la frontière jordano-irakienne. Certains spécialistes estiment que les loups du sud d’Israel appartiennent à la sous-espèce Canis lupus arabs.

Le premier inventaire des loups d’Arabie a été effectué par des spécialistes à la fin de l’année 1991. De nos jours encore, les bergers pendent des carcasses de loup aux arbres ou aux poteaux pour se venger de ce prédateur qu’ils accusent de décimer leurs troupeaux. Les premiers résultats indiquent que la population serait stable et largement répartie, les effectifs se situant entre six cents et sept cents animaux.

L’avenir du loup d’Arabie n’est pas assuré. Sa présence est très mal acceptée par les paysans et par les bergers qui le tirent à vue ou l’empoisonnent à la première occasion. Les chiffres des déprédations sont rares et aucune réglementation ne prévoit de compensations. La Commission nationale pour la préservation de la faune et de la flore sauvages et pour le développement de l’Arabie saoudite essaie actuellement d’inscrire le loup sur la liste des espèces menacées, ce qui entraînerait la mise sur pied d’un plan de gestion afin d’assurer son maintien

CARACTERISTIQUES

Le loup d’Arabie est la plus petite et peut-être la plus mal connue des sous-espèces. Il pèse environ 18 kg et mesure 66 cm au garrot pour 1m15 à 1m30 de long.

Son pelage clair facilite le camouflage dans le désert. Sa fourrure, très mince, est adaptée aux dunes de sable d’Arabie, l’une des régions les plus chaudes de la planète. Ses oreilles sont assez grandes par rapport à celles des loups plus nordiques, ce qui améliore l’ouïe, mais permet aussi d’évacuer la chaleur et donc de rafraîchir l’animal.

REPRODUCTION

La saison des amours a lieu en janvier et février, les naissances survenant deux mois plus tard, par portées de cinq ou six louveteaux. Ces loups du désert ne semblent pas manifester l’esprit d’équipe de la meute et on les voit souvent chasser en solitaire ou en couple.

ALIMENTATION

Dans le désert, les animaux domestiques ou sauvages sont obligés de vivre près des rares points d’eau, ce qui donne au loup l’occasion de chasser aussi bien le bétail que les lièvres, les rongeurs ou les ongulés sauvages. Le loup d’Arabie fourrage également dans les décharges d’ordures ménagères et se nourrit des cadavres d’animaux tués sur les routes, ainsi que de carcasses de bétail.

Au plus chaud du jour, le loup creuse pour s’enterrer dans le sable, plus frais. Il est de moeurs essentiellement nocturnes, sauf pendant les mois d’hiver, où il fait moins chaud et où on le voit souvent dans la journée.

∞∞∞∞∞∞∞∞

HABITAT : Saudi Arabia
CLASSIFICATION : Pocock, 1934

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :