CANIS LUPUS INDICA (loup indien)

11 Août

INDE

Longtemps on a considéré que le loup indien était une sous-espèce de loup gris reconnu comme Canis lupus pallipes. Cependant les recherches génétiques récentes suggèrent que le loup indien n’a pas été croisé avec une autre sous-espèce depuis plus de de 400 000 ans ce qui ferait de lui une espèce séparée le Canis indica. Le Canis lupus pallipes serait alors un loup de la péninsule arabe, d’Afghanistan et du Pakistan mais pas d’Inde. 

HABITAT

Le loup indien est adapté aux brousses, aux prairies et aux environnements pastoraux semi-arides. On le trouve principalement dans les états indiens du Gujarat, du Rajasthan, Haryana, Uttar Pradesh, Madhya Pradesh, Maharashtra, Karnataka et Andhra Pradesh. Ses territoires s’étendent de 100 à 150 miles carrés. Beaucoup de territoire du loup indien chevauchent celui du loup Himalayen ou de mongolie (canis lupus chanco) et c’est donc un mystère que ces deux races ne se croisent jamais.

CARACTÉRISTIQUES

Le loup indien est une des sous-espèces de loups gris des  plus petites. Leur taille varie  de 60 à 95 cm de haut, leur poids est de 18 à 27 kg. Son pelage est ras, dense, de couleur roux, fauve. Le loup indien (Canis indica) est relativement plus petit dans la taille et génétiquement distinct du loup iranien (Canis lupus pallipes).

ALIMENTATION

Du fait de sa petite taille, le loup indien se nourrit principalement de petits ongulés comme des lapins, des lièvres et des rongeurs qu’il chasse. Mais la destruction de la faune et la flore par l’homme oblige le loup pour survivre à s’attaquer au bétail. Ils sont alors tués par les hommes.

REPRODUCTION

La saison de la reproduction du Loup indien est octobre après la saison des pluies. Le mâle alpha et la louve dominante de la meute se reproduisent. Il nait de 3 à 5 louveteaux en décembre ou janvier dans une grotte. La mère et le père s’occupent des louveteaux jusqu’à ce qu’ils atteignent six mois.

STATUT

Bien qu’il soit classé comme une espèce en voie de disparition en Inde depuis 1972 on chasse toujours le loup indien à cause du bétail et des attaques sur les enfants. La menace la plus grande à la survie du Loup indien est l’empoisonnement et la perte de son habitat en raison de l’agriculture intensive, le développement industriel. Une étude en 2004 a évalué qu’il restait entre 2000 et 3000 loups indiens sur leur territoire.

 

 

∞∞∞∞∞∞∞∞

STATUT TAXINOMIQUE DISCUTE

HABITAT : états indiens du Gujarat, du Rajasthan, Haryana, Uttar Pradesh, Madhya Pradesh, Maharashtra, Karnataka et Andhra Pradesh.
CLASSIFICATION : non reconnu actuellement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :