CANIS LUPUS SIGNATUS (loup ibérique)

11 Août

ESPAGNE

La sous-espèce Canis lupus signatus a été identifiée comme une sous espèce de loup gris  par l’espagnol zoologiste Angélus Cabrera en 1907. Beaucoup de scientifiques ne reconnaissent pas cette sous-espèce.

HABITAT

Le loup ibérien peuple les forêts et les plaines de la partie du Nord-Ouest de l’Espagne, le sommet du Nord-Est du Portugal et quelques zones isolées dans Morena Sierra en Espagne. Plus de 50 pour cent des loups ibériens résident au nord de Castilla.

 CARACTÉRISTIQUES

Les loups ibériens sont de taille moyenne. Les mâles peuvent peser 40 kg et les femelles de 75 à 80 pour cent de la taille des mâles. Leur pelage est de couleur  gris clair  qui vire à l’ocre dans les mois les plus chauds et au brun rougeâtre pendant l’hiver. Le nom signatus provient de marques blanches sur le museau et des marques sombres aux pieds des pattes de devant.

 ALIMENTATION

Le régime du loup ibérien varie énormément selon le lieu de vie. Les loups de Cantabria peuvent se nourrir de cerfs, de chevreuils et de sangliers tandis que les loups de la Galicie s’alimenteront partiellement sur des restes de fermes de porcs et de poulets. En général leur source principale de nutrition provient du bétail, des charognes. Mais à la suite de la maladie de la vache folle, il était interdit de laisser les charognes de bétail dans les champs et les loups ont du attaquer des moutons et des vaches pour se nourrir.

 REPRODUCTION

Les femelles sont susceptibles de reproduction à partir de 1 an mais plus certainement à compter de 5 ans. La saison de la reproduction est à la fin d’hiver. Les naissances pour chaque louve sont de 5 à 6 louveteaux. La meute participe à l’élevage de ceux ci. Ils doivent être protégés des aigles pendant les premières semaines. 

STATUT

Le loup ibérien peuple en grande majorité  la Péninsule Ibérique. Mais dans les années 1950 et les années 1960, les loups de l’Espagne sont devenus officiellement des parasites par le gouvernement. Le nombre des loups a diminué, il n’en reste que 400 à 500 et ils sont classés comme mis en danger.

La chasse de loups a depuis été interdite au Portugal et dans beaucoup de régions espagnoles. Leur nombre a été évalué à environ 2 000 en Espagne et 400 au Portugal. Il sont maintenant classés comme population vulnérable. Seuls, les loups de Morena Sierra reste en danger d’extinction.

∞∞∞∞∞∞∞∞

HABITAT : Portugal, Spain
CLASSIFICATION : Cabrera, 1907

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :